« Albert Augustine, né en 1900 au Danemark, a émigré aux Etats-Unis en 1926 où son entreprise de lutherie lui a permis de développer une certaine expérience dans la fabrication de cordes.

En 1946, Vladimir Bobri, éditeur de la Revue de la Guitare présenta Segovia à Albert Augustine. Alors en visite aux Etats-Unis, ce célèbre guitariste espagnol déplora la pénurie de cordes de qualité. Il demanda donc à Augustine de lui fabriquer des cordes nylon, mais Augustine, étant luthier, rechignait à perdre du temps à la confection de cordes. Lors de leur 2ème rencontre, Augustine, soutenu par sa femme Rose, accepta de fabriquer des cordes. Après 3 ans de recherches, Augustine était enfin satisfait du résultat de son travail et demanda l’avis des experts. Ils étaient unanimes : les cordes nylon traité amélioraient fortement le son de la guitare. Segovia était ravi du résultat. Augustine développa ensuite diverses gammes de cordes.

 

En 1948, Albert Augustine fut victime de sa premère crise cardiaque, mais il se remit et put profiter du fruit de son travail. Il succomba à une deuxième crise en Avril 1967. » http://www.albertaugustine.com
(c) 1980 by Ivor Mairants, résumé de l’article « From Gut to Nylon ».